Retour sur Devoxx France 2013

  • Sharebar

Le Devoxx 2013 France s’est déroulé du 27 au 29 mars 2013. Voici quelques conférences qui ont retenu mon attention, soit parce qu’elles peuvent m’aider au quotidien, soit parce qu’elles m’ont permis de découvrir des sujets que je connaissais mal comme le NoSql.

Elastifiez votre application : du SQL au NoSQL en moins d’une heure

Intervenants :
- David Pilato technical advocate chez Elasticsearch (twitter @dadoonet)
- Tugdual Grall Technical Evangelist  Couchbase (twitter @tgrall)

Les bases de données relationnelles peuvent subir des grosses montées en charge et la solutions de scalibilité verticale (plus gros serveur) a ses limites et elles ont des structures de données rigides. Les deux conférenciers pour résoudre ces problèmes de charge, nous proposent d’utiliser Couchbase, une base NoSql, et Elastic Search, un moteur de recherche fulltext  à la Google.

Les 2 conférenciers pour démontrer l’efficacité de leurs produits, sont partis d’un exemple simple constitué de 3 tables, basé sur une architecture classique de DAO avec une base relationnelle. Ils ont montré selon eux, les limites de ce modèle, implémentation complexe, problème de performances, moteur de recherche trivial et non performant …
Ils ont ensuite appliqué des modifications successivement par couche pour démontrer l’efficacité de leur produit : mise en place d’un service REST via
Spring, remplacement de la base relationnelle par la base NoSql Couchbase, mise en place d’Elastic Search, utilisation de leur outil de reporting en temps réel et enfin injection d’un million d’enregistrements.

La démonstration était impressionnante. La mise en place des outils a été rapide et paraissait simple.  L’injection des 1 million s’est réalisée en moins de 5 minutes et les performances de l’application étaient toujours aussi bonnes après. Les avantages d’une base NoSql sont séduisants par rapport à une base relationnelle classique, on peut modifier facilement les schémas des données, scalibilité horizontale , performance …

Blog de Tugdual Grall

Ancienne présentation des conférenciers :
http://fr.slideshare.net/normandyjug/normandy-jugmarch2013
http://fr.slideshare.net/dadoonet

Le Space-Mountain du développement Java d’entreprise
Intervenant : Florent Ramière (twitter : @framiere)

Florent Ramière a plus de quinze années d’expérience dans le développement logiciel et la conduite de projets informatiques.
En 2009 il a lancé www.SpringFuse.com, produit de génération de code en ligne.

A travers une démo en direct-live avec Eclipse, Florent Ramière a présenté une application web d’entreprise de type CRUD, avec entre autres les technologies suivantes:
Maven 3
Spring 3.2
JPA 2.2
Bean Validation 1.0
JSF 2.1
Primefaces 3.4
Junit 4
Mockito
Selenium 2
Jprofiler

Pour cette conférence voici les points que j’ai découverts ou redécouverts :
- Guava , librairie utilitaire de Google qui nous offre un ensemble de classes utiles pour des usages assez fréquents comme la gestion des collections, la gestion des fichiers, des types simples ou de la synchronisation.
- Lombok, framework qui permet de générer des méthodes (par exemple les getter et les setter) au lancement de l’application à l’aide d’annotations. Cela permet de rendre plus visible le code en supprimant l’implémentation des méthodes triviales.
- Selenium : permet d’automatiser des tests fonctionnels d’application web.
- JMeter : pour faire des tests de charges
- JProfiler : Outil de profiling capable de mesurer les performances de la partie java d’une application, mais aussi Sql et hibernate. Par contre ce logiciel est payant.
- ISpace : outil pour trouver les dépendances cycliques.

Le conférencier a aussi mis en avant les avantages de l’intégration continue.

IDE Java : astuces de productivité pour le quotidien
Conférence par Xavier Hanin (@xavierhanin)

Xavier Henin a présenté des astuces pour des gains de productivité avec les IDE principaux Eclipse, Netbeans et IntelliJ. Le conférencier a bien sûr mis en évidence l’avantage des raccourcis clavier pour gagner en productivité sur les IDE. Selon lui, le raccourci à connaître en priorité est la recherche rapide (CTRL + 3 sous Eclipse). Cela permet d’accéder rapidement aux éléments de l’interface graphique.

Voici les principales astuces que je ne connaissais pas ou que je n’utilise pas assez:
- la programmation par intention  on écrit l’appel de méthode et l’IDE crée la méthode dans la bonne classe
- on peut mettre des points d’arrêt conditionnels
- on peut revenir en arrière lors d’un debuggage grâce à l’option “inspect” (CTR + SHIFT +I). On pose le point d’arrêt dans la méthode dans lequel on veut revenir, on sélectionne l’appel de la méthode et on inspecte ce dernier.

Le point le plus intéressant est que le conférencier a créé pour la conférence un tableau de correspondance des différents raccourcis sur les 3 IDE, très pratique lorsqu’on connaît un IDE et que l’on veut en tester un autre.

Xavier Hanin  connaît plus de cent raccourcis, je suis loin d’en utiliser autant. Cette conférence m’a donné envie d’en utiliser plus et surtout d’essayer un autre IDE.

Correspondance des raccourcies dans les différents IDE :
https://docs.google.com/spreadsheet/ccc?key=0AgJVaeoL2ksbdDNWaWpSeDMzRkt6aHZHbVJteGZzNEE#gid=0

De Devoxx au CAC40
Conférence par Julien Dubois (@juliendubois)

Julien Dubois a co-écrit le livre “Spring par la pratique”, et a dirigé la filiale française de SpringSource.

Tatami, est un projet Open Source de réseau social d’entreprise. Il a été lancé à l’occasion d’un concours de code pendant le Devoxx 2012. Il est actuellement utilisé par deux groupes du CAC40. Les technologies utilisées sont le HTML 5, Backbone.js, Spring, Apache Cassandra, Elastic search.

Je pense que ce projet est un bon exemple de réussite d’un projet Open Source, une société chargée de la commercialisation de ces service va bientôt être créée. Le code du projet peut être une bonne source d’inspiration pour approfondir les technologies citées précédemment.

Tatami en version SaaS
Le code source de Tatami
Slide de la présentation

Conclusion

Je découvrais cette année le salon Devoxx, j’ai beaucoup aimé, cela m’a permis de connaître les tendances actuelles et futures dans le domaine du développement. Les conférences avaient des thèmes variés, elles étaient bien organisées, et ce que je retiendrais surtout c’est qu’ils avaient beaucoup d’enthousiasme. Les conférenciers étaient enthousiastes pour présenter leur travail et leur retour d’expérience, mais aussi sur l’avenir de notre profession et sur le marché français.

L’ensemble des conférences sera bientôt disponibles en vidéo sur le site Parley.

En résumé, je n’ai qu’une envie, c’est d’y retourner l’année prochaine !

This entry was posted in Conferences, Devoxx France, Divers, Java. Bookmark the permalink.

Leave a Reply